Boussois-Souchon-Neuvesel

Le groupe Boussois-Souchon-Neuvesel, qui a donné «BSN», est historiquement un fabricant de verre. Il est ensuite devenu une entreprise agroalimentaire.



Catégories :

Entreprise française - Verrerie - Emballage - Entreprise fondée en 1966

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... BSN (Boussois-Souchon-Neuvesel) est né. C'est la méthode Riboud, faite de vision stratégique, de culot et d'un aplomb phénoménal : «Agir en ... (source : liberation)
Boussois-Souchon-Neuvesel
Création 1966
Dates clés 1973, fusion avec Gervais Danone
Disparition 1973
Fondateur (s) Frank Riboud
Personnages clés Antoine Riboud
Siège social Drapeau de France Givors[réf.  nécessaire]  (France)
Activité (s) Fabrication du verre

Le groupe Boussois-Souchon-Neuvesel, qui a donné «BSN», est historiquement un fabricant de verre. Il est ensuite devenu une entreprise agroalimentaire. Antoine Riboud a assuré la présidence de Boussois-Souchon-Neuvesel et son fils Franck Riboud lui a succédé.

Histoire

Le verre avec Boussois-Souchon-Neuvesel

Boussois-Souchon-Neuvesel (BSN) est le groupe qui est à l'origine de l'entreprise française Danone.

Avant d'être un spécialiste de l'alimentation, le groupe est né verrier. Ainsi en 1966, Boussois-Souchon-Neuvesel est créée par la réunion des glaces de Boussois, dans la fabrication de verre plat, et de la grande brasserie givordine Souchon-Neuvesel, dans la fabrication de bouteilles. La présidence revient à Antoine Riboud, Président de Souchon-Neuvesel, entreprise liée à la famille de sa mère.

BSN réalise pour l'année 1967 un chiffre d'affaires de 1 milliard de francs (150 000 000 euros) dans le verre plat et le verre d'emballage. Souhaitant alors croître, le groupe lance en 1968 une OPE hostile sur Saint-Gobain, 5 fois plus important que BSN. La tentative échoue et BSN envisage alors de changer de stratégie.

À cette occasion, Antoine Riboud se fait connaître du grand public et son nom entre dans l'histoire industrielle française.

Du contenant au contenu avec BSN Gervais Danone

BSN débute sa reconversion de l'industrie du verre à l'agro-alimentaire. Stratégie qu'Antoine Riboud qualifie de "passage du contenant au contenu"[1]. En 1970, BSN prend ainsi le contrôle d'Evian, qui, hormis Badoit, apporte Jacquemaire et Fali, de Kronenbourg et de la Société européenne de brasserie. BSN devient de fait le leader français de la bière, des eaux minérales et des aliments infantiles.

Puis en juin 1973, BSN fusionne avec Gervais Danone, qui est propriétaire de Panzani[1]. Cette fusion forme une nouvelle entité baptisée BSN-Gervais Danone, et fait naître la première entreprise agroalimentaire de France.


Notes et références

  1. Le Parisien, «Le Parisien». Consulté le 22 mai 2009

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : bsn - souchon - neuvesel - boussois - riboud - verre - danone - antoine - gervais - groupe - entreprise - 1973 - fabrication - 1966 - clés - fusion - france - agroalimentaire - présidence - histoire -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Boussois-Souchon-Neuvesel.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/01/2011.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu