Émile Fourcault

Émile Fourcault, né à Saint-Josse-ten-Noode en 1862 et mort en 1919, est un ingénieur belge typique du développement industriel du sillon industriel de la Belgique au XIXe siècle.



Catégories :

Industriel belge - Verrerie - Personnalité de Charleroi - Naissance en 1862 - Naissance à Saint-Josse-ten-Noode - Décès en 1919

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Emile Fourcault est né le 1er juin 1862 à Saint Josse-ten-Noode, près de Bruxelles. Descendant d'une famille bourgeoise carolorégienne, il fait ses études à ... (source : charleroi-decouverte)
  • , Emile Gobbe et Emile Fourcault mettent au point à Dampremy (Charleroi) la première machine à étirer le verre. Le perfectionnement constante de cette... (source : sectors.wallonia-export)
  • e siècle, l'industriel belge Emile Fourcault (1862-1919), en collaboration avec l'ingénieur belge Emile Gobbe, révolutionna la production du ... (source : geo.uni)

Émile Fourcault, né à Saint-Josse-ten-Noode en 1862 et mort en 1919, est un ingénieur belge typique du développement industriel du sillon industriel de la Belgique au XIXe siècle.

Biographie

Émile Fourcault est issu de la grande bourgeoisie carolorégienne. Son père dirigeait l'Association des maîtres de verreries belges. Il devint lui-même directeur des Verreries de Dampremy.

Il est l'inventeur de l'étirage du verre à vitre. Avant lui, pour obtenir du verre à vitre, le maître verrier soufflait un ballon qui était ouvert et recuit.

Dépôt d'un brevet

Timbre Eðurcault et E. Gobbe.jpg

Il travailla avec un ingénieur, Émile Gobbe, qui poursuivait en laboratoire des recherches sur la fabrication mécanique du verre. En 1901, ils déposent un brevet de fabrication. Les expériences se font à la verrerie de Tilly dans le Brabant wallon puis continuent à Dampremy (Charleroi). Et c'est là qu'on installe une première machine d'étirage. Malheureusement, si le verre est transparent, il gondole et les différences d'épaisseurs font fonction de prismes et de lentilles. En 1903, Fourcault obtient un deuxième brevet pour "un appareil à recuire le verre en feuilles continues". Il parvient à étirer des feuilles de verre d'un mètre de large et d'une épaisseur uniforme, pouvant fluctuer entre deux et huit millimètres aux glaceries de Jeumont dirigée par son beau-frère, Georges Despret. Ce dernier convainc la Convention internationale des Glaceries d'apporter les capitaux nécessaires.

Réussite industrielle

Fourcault construit alors un nouveau four avec une étireuse à Dampremy. Il en construit une deuxième en 1907 et une troisième en 1907. Il est proche d'une capacité de 8 000 000 m3 de verre étiré. En 1912, est créée la SA des Verreries de Dampremy pour y parvenir. L'entreprise débute le travail avec huit machines étireuses. Ce verre a plusieurs avantages sur le verre des souffleurs de verre : une planimétrie idéale, une solidité homogène et il est de moitié moins cher.

Compromission durant la Première Guerre

La Première Guerre mondiale ici, comme dans la sidérurgie semble devoir stopper tout l'effort industriel wallon. Mais un administrateur autrichien de Dampremy persuade le gouverneur allemand de la Belgique occupée Moritz von Bissing de permettre les approvisionnements nécessaires à la poursuite de la production. Fourcault accepte malgré l'équivoque politique de le faire sous occupation allemande. Lorsque la guerre est finie, la production de son usine est arrêtée. Fourcault meurt l'année suivante. Mais la verrerie wallonne profitera de l'invention de Fourcault et pourra continuer à soutenir la concurrence avec les États-Unis qui avaient eux aussi adopté un procédé analogue de fabrication.

Bibliographie

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : fourcault - verre - verreries - histoire - dampremy - charleroi - émile - ingénieur - industriel - belgique - étirage - brevet - fabrication - wallon - première - guerre - 1919 - belge - maîtres - vitre -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mile_Fourcault.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/01/2011.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu