Hans Seiler

Hans Seiler est un artiste peintre suisse.



Catégories :

Naissance à Neuchâtel - Peintre suisse du XXe siècle - Naissance en 1907 - Décès en 1986 - Personnalité bernoise

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Exposition Hans Seiler Bordeaux Le musée des beaux-arts de Bordeaux... dans de nombreuses galeries et musées en France ainsi qu'à l'étranger.... (source : aquitaineonline)
  • Hans Seiler, peintre suisse, est né et mort à Neuchâtel, en Suisse, 1907-1986.... Galerie d'art virtuelle : BORD DE MER, Hans Seiler, peinture à l... (source : la-peinture)


Hans Seiler (1907 à Neuchâtel - 1986) est un artiste peintre suisse.

Hans Seiler dans son atelier

Biographie

Né à Neuchâtel, en Suisse, en 1907, Hans Seiler passe son enfance à Berne où son père est médecin. En 1924, sur les conseils du conservateur du Musée de Berne, qui a remarqué ses carnets de dessins, il se rend à l'école des Beaux-Arts de Lyon où il suit en premier lieu les cours de sculpture. Il travaille avec une élève de Rodin, Madame Bardet, qui lui conseille d'aller à Paris, se consacrer à la peinture. En 1927, il entre à l'Académie Ranson, où il suit l'enseignement de Bissière jusqu'en 1930. Il se lie aussi à Gromaire, qui lui aussi, restera son ami toute sa vie. Il travaille ensuite en solitaire, en particulier pendant les années de la guerre.

La maison de La Roque Gageac (Dordogne).
Hans Seiler dans son atelier, 1985

En 1934, il se fixe avec sa femme et sa fille à Chennevières-sur-Marne, et en 1939 achète une maison en Périgord, près de Sarlat où il passera de longues périodes tout au long de sa vie. Il voyage dès les années 1930 en Bretagne et y reviendra fréquemment, toujours dans le Finistère, et ira aussi sur la côte normande. Son amour des grands ciels lui fera aimer aussi la Hollande, ainsi qu'à partir de 1978, il ira l'ensemble des automnes en Espagne. Et tous ces lieux inspireront les thèmes – paysages et intérieurs – qui feront son œuvre.

Il expose dès 1930 dans plusieurs salons et en Suisse. Après une longue interruption au cours de la guerre, il expose en 1948 à la galerie Jeanne Bucher, de 1950 à 1970 à la Galerie Roque auprès de Jean Bertholle, Elvire Jan, Jean Le Moal, puis à la galerie de Bellechasse qui deviendra la galerie Bellint, et ce, jusqu'à sa mort. Il aura des expositions à l'étranger (galerie Bettie Thommen à Bâle, Verena Muller à Berne, galerie Redfern à Londres, galerie Haaken à Oslo, galerie Blanche à Stockholm, au Luxembourg, etc. ainsi qu'aux salons d'automne, de Mai, des Réalités Nouvelles ainsi qu'à la FIAC. Le musée Bonnat à Bayonne lui consacre une rétrospective durant l'été 1986. Il meurt accidentellement le 3 août pendant cette rétrospective.

Une exposition aura lieu chez Bellint fin 1986. La galerie Krugier lui consacre une salle à la foire de Bâle en 1989 et l'expose avec ses autres peintres suisses à Genève en 1991. Quatre expositions spécifiques lui ont été consacrées à Paris et une en Suisse de 1990 à 2005.

Bibliographie sélective

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : hans - seiler - galerie - 1986 - suisse - paris - jean - édition - neuchâtel - peintre - berne - 1930 - expose - expositions - borgeaud - 1907 - atelier - musée - dessins - école -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Seiler.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/01/2011.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu