Musée national d'art moderne

Le musée national d'art moderne est dédié à l'art moderne et contemporain des XXe et XXIe siècles. Il est localisé à Paris dans le centre Georges-Pompidou, où il occupe 2 étages.



Catégories :

Centre Georges-Pompidou - Musée d'art à Paris - Musée d'art moderne - Musée d'art contemporain - Musée du ministère de la Culture

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'histoire des collections. Le Musée national d'art moderne au Palais de Tokyo... Appelé directeur à la Libération pour en préparer l'ouverture, Jean Cassou... (source : centrepompidou)
  • Fonds national d'art contemporain · Frac Picardie · Frac Ile-de-France... Les collections du Musée d'art moderne et contemporain de la ville de ... Menton, Mission de préfiguration du Musée Jean Cocteau - Collection S. Wunderman... (source : videomuseum)
  • Le musée entend divulguer l'art contemporain à travers sa collection.... des travaux d'agrandissement réalisés par Jean Nouvel a été inauguré en 2005.... (source : esmadrid)
Musée national d'art moderne
Informations géographiques
Coordonnées 48° 51′ 38″ Nord
       2° 21′ 08″ Est
/ 48.8605, 2.35221
  
Pays Drapeau : France France
Localité Paris
Informations générales
Date d'ouverture 1947
Collections art moderne et contemporain des XXe et XXIe siècles
Nombre d'œuvres 67 050
Superficie 14 000 m²
Informations visiteurs
Adresse Centre Pompidou (Beaubourg),
place Georges Pompidou,
75004 Paris
Site internet Site officiel

Le musée national d'art moderne (MNAM) est dédié à l'art moderne et contemporain des XXe et XXIe siècles. Il est localisé à Paris dans le centre Georges-Pompidou, où il occupe 2 étages (art contemporain au 4e étage et art moderne au 5e étage). Les collections rassemblent plus de 65 000 œuvres dont seule une partie est exposée par roulement[1] sur une superficie de plus de 14 000 m². Des expositions temporaires sont aussi organisées.

Historique

Le Musée national d'art moderne a pris le relais de l'ancien musée du Luxembourg créé en 1818 par Louis XVIII pour accueillir les œuvres des artistes vivants conçues pour rejoindre le musée du Louvre dix ans après leur mort[2]. En 1937 il est installé au Palais de Tokyo et le 6 août 1942 il connait une ouverture partielle avec un tiers de la collection ramené des dépôts de la zone occupée. Mais il n'ouvre véritablement ses portes qu'après la guerre en 1947, en même temps que le musée du Jeu de Paume qui reçoit alors les impressionnistes, déjà versés au Louvre en 1929. En 1977 le Musée national d'art moderne est transféré dans le nouveau Centre Georges Pompidou en laissant au Palais de Tokyo les œuvres post-impressionnistes des artistes nés avant 1870, qui rejoindront en 1986 le musée d'Orsay.

Son fonds d'origine a été constitué en partie par des donations d'artistes (Picasso, Braque, Matisse, Chagall, Brancusi, etc. ) et de collectionneurs privés (Louise et Michel Leiris, Daniel Cordier) mais aussi par d'importantes dations. Il est depuis régulièrement enrichi par des donations et des acquisitions.

Missions et organisation du musée

Paul Signac : entrée du port de Marseille (1918)

Le musée forme un département du Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou. Depuis 1992, il a intégré le Centre de création industrielle fondé par François Mathey et est officiellement nommé : Musée national d'Art moderne - Centre de création industrielle (MNAM / CCI).

Selon ses statuts modifiés par le décret n°92-1351 du 24 décembre 1992, il a pour mission[3] :

Le MNAM / CCI comprend :

Il assure aussi le secrétariat de la commission d'acquisition et le secrétariat de la commission des prêts et dépôts du Centre Georges-Pompidou.

Le musée prête 3 000 œuvres par an au Centre Pompidou-Metz ainsi qu'aux grands musées du monde[4].

Collections[5]

Les collections reflètent l'ensemble des mouvements artistiques du 20e siècle[6] :

Période moderne (1905-1960)

Période contemporaine (après 1960)

Jusqu'au 21 février 2011, cette section est remplacée par «elles@centrepompidou» entièrement consacrée aux femmes-artistes.

Et de nombreux artistes des scènes étrangères et française des années 1990-2000 : Bernd et Hilla Becher, Andreas Gursky, Martin Parr, Thomas Ruff, Nan Goldin, David Weiss et Peter Fischli, Wim Delvoye, Gilbert et Georges, Cindy Sherman, Peter Doig, Andy Goldsworthy, Sarah Morris, Glenn Brown, Sean Scully, John Currin, Marlene Dumas, Ernesto Neto, Tunga, Subodh Gupta, Yan Pei-Ming, Wang Du, Bernard Piffaretti, Bertrand Lavier, Philippe Cognée, Bernard Frize, Pierre Huyghe, Alain Sechas, Xavier Veilhan, Jean-Michel Othoniel, Philippe Ramette, Laurent Grasso, Claude Closky, Michel Blazy, Didier Marcel, Philippe Mayaux, etc...

Architecture et design

Depuis l'intégration de la collection du Centre de création industrielle en 1992 : Otto Wagner, Peter Behrens, Gerrit Rietveld, Marcel Breuer, Pierre Chareau, Le Corbusier, Pierre Jeanneret, Charlotte Perriand, Eileen Gray, Ludwig Mies van der Rohe, René Herbst, Robert Mallet-Stevens, Franco Albini, Alvar Aalto, Marcel Lods, Gio Ponti, Jean Prouvé, Hans Coray, Ray et Charles Eames, Harry Bertoia, Marco Zanuso, Pierre Guariche, Raymond Lœwy, Achille Castiglioni, Eero Saarinen, Sori Yanagi, Verner Panton, Arne Jacobsen, Roger Tallon, Pierre Paulin, Olivier Mourgue, Isamu Noguchi, Jœ Colombo, Ettore Sottsass, Carlo Bartoli, Shiro Kuramata, Garouste & Bonetti, Gætano Pesce, Mario Bellini, Philippe Starck, Martin Szekely, Marc Newson, Erwan Bouroullec, Ron Arad, Aldo Rossi, Norman Foster, Jasper Morrison, Konstantin Grcic, Matali Crasset, Jonathan Ive, Patrick Jouin, Jean Nouvel, Dominique Perrault, Christian de Portzamparc, etc...

Atelier Brancusi

Situé sur la piazza en dehors du bâtiment principal et intégré à la collection, l'Atelier Brancusi[7] est une reconstitution fidèle de l'atelier du sculpteur de l'impasse Ronsin, légué à l'Etat en 1956 avec tout son contenu (2571 œuvres achevées et ébauches, bibliothèque de 160 ouvrages, discothèque de plus de 200 disques, meubles, outils) [8].

Bibliothèque Kandinsky

La bibliothèque Kandinsky[9] est la bibliothèque spécialisée du musée consacrée à l'art du XXe siècle. Elle trouve son origine dans la documentation rassemblée à l'hôtel Salomon de Rothschild par le centre national d'art contemporain (Cnac) et compte 200 000 ouvrages imprimés, depuis l'acquisition en 2006 de la bibliothèque Paul Destribats, qui en a fait le fonds le plus riche au monde pour la première moitié du 20ème siècle[10]. Elle peut accueillir jusqu'à 76 lecteurs sur une surface de 390 m².

Directeurs du MNAM

Pompidou.JPG
  • depuis 2000 : Alfred Pacquement
  • 1997 - 2000 : Werner Spies
  • 1992 - 1997 : Germain Viatte
  • 1991 - 1992 : Dominique Bozo
  • 1987 - 1991 : Jean-Hubert Martin
  • 1986 - 1987 : Bernard Ceysson
  • 1981 - 1986 : Dominique Bozo
  • 1973 - 1981 : Pontus Hulten
  • 1968 - 1973 : Jean Leymarie
  • 1965 - 1968 : Bernard Dorival
  • 1945 - 1965 : Jean Cassou

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. L'accrochage est habituellement révisé l'ensemble des deux ans Article du Figaro, 12/04/2010
  2. http ://www. musee-orsay. fr/fr/collections/histoire-des-collections/peinture. html#c755
  3. http ://www. legifrance. gouv. fr/. /affichTexte. do?cidTexte=JORFTEXT000000726261&fastPos=8&fastReqId=167961656&categorieLien=cid&oldAction=rechTexte
  4. Article du Figaro, 12/04/2010
  5. http ://collection. centrepompidou. fr/Navigart/index. php?db=minter&qs=1
  6. Mais sont insuffisamment représentés par exemple Vladimir Tatline, David Hockney, Lucian Freud et absents Franz Marc, Egon Schiele, Karl Schmidt-Rottluff, Erich Heckel, Otto Mueller, Wilhelm Lehmbruck, Lioubov Popova, Ivan Klioune, Edward Hooper, Jirō Yoshihara, Keith Haring, Jeff Koons, Damien Hirst, Jan Fabre, etc...
  7. http ://www. centrepompidou. fr/Pompidou/Musee. nsf/AccrochageWeb?readform&RestrictToCategory=3A&sessionM=3.2.1&L=1
  8. http ://www. centrepompidou. fr/education/ressources/ens-brancusi/ens-brancusi. htm#reconstruction
  9. http ://bibliothequekandinsky. centrepompidou. fr/CDA/?INSTANCE=INCIPIO
  10. http ://www. inha. fr/spip. php?article1049


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : art - jean - collections - musée - georges - centre - œuvres - services - pierre - moderne - pompidou - paul - bernard - national - siècles - robert - brancusi - michel - création - bibliothèque - henri - andré - marcel - richard - martin - peter - mnam - artistes - 1992 - jacques -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_national_d%27art_moderne.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/01/2011.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu