Verre

Un verre est un récipient utilisé pour boire, de forme tubulaire, dont les parois sont solidaires et hermétiques, et conçu pour recevoir des liquides.



Catégories :

Verre - Verrerie

Définitions :

  • On obtient du verre par fusion du sable silicieux avec du carbonate de sodium ou de potassium. En recyclant le verre, on économise du sable silicieux. (source : syctom-paris)
  • (n) Récipient transparent permettant de noyer les gros chagrins. (source : gonthier)
Verre à bière
verre de table ordinaire

Un verre est un récipient utilisé pour boire, de forme tubulaire, dont les parois sont solidaires et hermétiques, et conçu pour recevoir des liquides.

Il est constitué d'une paraison (corps ou contenant du verre), d'une jambe et d'un pied.

Le terme sert à désigner aussi, par métonymie, le contenu de ce récipient : boire un verre d'eau.

Composition

La plupart du temps, le verre (matériau) est employé à sa fabrication car c'est une composition respectant les traditions en Europe. Ce matériau présente le double avantage, d'une part, d'être transparent, ce qui sert à jauger aisément la quantité versée, d'autre part, de très peu réagir avec d'autres espèces chimiques.

Son composant principal est la silice, soit du sable de rivière. Pour obtenir plus aisément de la pâte de verre, on rajoute au mélange de silice et d'autres additifs à peu près un quart de verre cassé, nommé groisil, d'où l'intérêt des filières de recyclage du verre.

Le verre est un matériau dur mais cassant qui, ne pouvant se dilater aisément, est sensible à la chaleur ; il peut supporter des montées progressives en chaleur mais mal un choc thermique (ex : un verre à température ambiante rempli par un liquide chaud ou au contraire un verre chaud qu'on tente de laver à l'eau froide).

Le type de verre (matériau) le plus commun est le sodo-calcique (soda-lime en anglais). Le verre boro-silicate est un verre plus résistant à la chaleur, utilisé pour les cafetières et tasses en verre de faible épaisseur, mais aussi les plats à four.

Le cristal est obtenu par addition de 24% ou plus d'oxyde de plomb (PbO). Cela perfectionne la brillance, la sonorité et la malléabilité de la pâte de verre. Pour des questions environnementales (et de santé humaine, cela est plus polémique), le cristal est en voie d'être abandonné.

Le cristallin sert à désigner un matériau verrier de contenance en plomb intermédiaire.

Le verre peut être trempé, un traitement thermique le plus fréquemment qui ne modifie pas sa composition mais augmente sa résistance aux chocs physiques et thermiques. Le verre trempé sodo-calcique est spécifiquement utilisé dans les bars pour sa solidité et aussi par sécurité : si on le casse il se brise en mille morceaux et ne devient pas une arme potentielle.

Un verre comme récipient est nommé gobelet s'il n'a pas de pied, «forme haute» s'il est plus haut que large, «forme basse» s'il est plus large que haut.

Cependant, l'avènement des matières plastiques permit la fabrication à grande échelle de gobelets à particulièrement bas coût dont la composition peut fluctuer : polystyrène, PVC et plastiques alimentaires. Outre le fait d'être bon marché, les gobelets sont nettement plus solides et légers que les équivalents en verre, et sont plus adaptés à une grande variété d'usages.

Enfin le bois et les matières telles que la corne restent réservés à des usages précis et ne sont plus guère utilisés à cause des contraintes hygiéniques.

Appellations

L'expression usuelle des verres fluctue selon le contenu ou leur contenance. Voici quelques exemples :

Expressions

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : verre - matériau - composition - récipient - forme - sert - eau - aisément - chaleur - thermique - gobelet - bière - boire - liquides - pied - désigner - contenu - fabrication - part - silice -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Verre_(r%C3%A9cipient).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/01/2011.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu