Bernard Chardon

Bernard Chardon est un prêtre, enseignant, artiste peintre, céramiste et créateur de vitraux, né en 1927 à La Ferté-Macé.



Catégories :

Peintre de vitraux - Verrerie - Peintre français du XXe siècle - Peintre normand - Céramiste - Naissance en 1927

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Bernard Chardon réalise aussi des vitraux. Et comme sa gentillesse n'a pas de limite, il offrira deux vitraux à l'église de Gouis.... (source : anjou-maine)

Bernard Chardon est un prêtre, enseignant, artiste peintre, céramiste et créateur de vitraux, né en 1927 à La Ferté-Macé.

Biographie

Bernard Chardon est indissociable du terroir qui l'a vu naître et de l'aire géographique dans laquelle il s'est enraciné (le nord-Mayenne). L'acquisition des techniques et les rencontres des différentes écoles picturales n'ont pas dénaturé sa créativité profondément marquée du sceau de la nature. Sources spirituelles ou sources telluriques génitrices de vie, elles sourdent de ses œuvres, qu'elles soient tableaux, céramiques ou vitraux, qu'il préfère appeler «vitrages».

Après avoir renoncé à peindre à l'huile pour des raisons de santé, trop incommodé par l'emploi des diluants, il utilise ensuite la peinture acrylique, sur différents supports : toile de lin ou coton sur châssis, bois, carton-plume. Bernard Chardon poursuit sa recherche d'une expression de plus en plus «ramassée» et témoigne largement d'admiration pour les peintres chinois de la grande époque tels que Shi Tao ou Shu Ta. De ses fours sortent, à cuisson grand feu, des céramiques faites de grès et d'une argile de son pays, (le Nord-Mayenne), en particulier lumineuse pour contribuer à l'alchimie des émaux.

Il réalise ses «vitrages» en composite : résine de synthèse et fibres de verre tissées et torsadées, teintées à l'aniline. Cette technique rend envisageable une grande luminosité et par son coût abordable, a permis à plus de 70 églises ou chapelles «désargentées» de la région de retrouver les verrières qu'elles avaient perdues.

Il lui arrive aussi de travailler le métal, plus exactement l'inox qu'il teinte au vernis coloré, mais aussi le béton armé pour des œuvres monumentales.

Peintures

Céramiques

«Vitrages»

Œuvres réalisées pour des églises :

Bibliographie

Sources

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : bernard - chardon - églises - céramiques - mayenne - sources - œuvres - vitrages - peintre - vitraux - nord - techniques - peinture - grande - 2010 - fables - fontaine - amis -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Chardon.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/01/2011.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu