Verre de quartz

Le verre de quartz est un verre obtenu par fusion de quartz ou de sable à particulièrement haute teneur en silice, sans addition de fondant.



Catégories :

Variété de quartz - Verrerie - Verrerie de laboratoire

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le Quartz ou verre de silice. Son particulièrement faible cœfficient de dilatation lui confère une excellente résistance aux chocs thermiques et font du Quartz le ... (source : verrehaget)

Le verre de quartz (quelquefois appelé verre quartz ou quartz verre) est un verre obtenu par fusion de quartz ou de sable à particulièrement haute teneur en silice, sans addition de fondant. Afin d'obtenir une grande pureté, il peut aussi être produit à partir de quartz ou de silice synthétiques, on le qualifie alors de verre de silice (ou encore silice vitreuse).

Le verre de quartz est une forme amorphe de la silice (dioxyde de silicium, SiO2). Le quartz est une forme cristalline. Le terme "quartz" est quelquefois abusivement utilisé pour désigner un matériau qui est en fait un "verre de quartz" : tubes à quartz pour les lampes, verrerie scientifique en quartz, etc.

Les verres de quartz et de silice offrent une grande résistance aux hautes températures ainsi qu'aux chocs thermiques. Ils ont une grande homogénéité et permettent une excellente transmission de la lumière visible, mais également des rayonnements ultraviolets et infrarouges proches. Ils sont diélectriques et particulièrement résistants aux attaques chimiques ainsi qu'aux rayonnements ionisants. La combinaison de ces propriétés rendent les verres de quartz et de silice particulièrement utiles dans de nombreux domaines comme l'industrie chimique, la verrerie de laboratoire, la production de lampes halogènes et UV (tubes de quartz), les isolateurs électriques, l'industrie des semi-conducteurs (masques de photolithographie), les systèmes optiques (prismes, miroirs, lentilles, instruments) et les fibres optiques ou encore l'aérospatiale. On les retrouve, par exemple, dans les rétroréflecteurs lunaires ou ceux de satellites géodésiques comme LAGEOS.

Propriétés

Son cœfficient de dilatation particulièrement faible en fait un verre particulièrement résistant (pf 900°C) qui est , principalement, utilisé dans les industries chimiques, la fabrication des lampes (ex. sur les autoroutes), mais aussi dans le domaine de l'aérospatiale.

De plus, son cœfficient d'absorption dans l'UV est particulièrement réduit contrairement au verre, ce qui par exemple sert à faire des irradiations UV d'échantillons maintenus à 77 K dans un dewar de quartz empli d'azote liquide.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : quartz - verre - silice - particulièrement - grande - lampes - chimiques - industrie - quelquefois - haute - encore - forme - tubes - verrerie - rayonnements - résistants - propriétés - domaines - optiques - aérospatiale -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Verre_de_quartz.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 30/01/2011.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu